Aménagement du site archéologique de Changé

 

Pour mémoire, le projet de réaménagement du site

archéologique de Changé avait pour objectif de créer

un centre archéologique sur un site déjà fouillé et dont

la situation géographique et le passé avaient montré

que l’on pouvait proposer un projet original de découverte

et d’animation autour d’un patrimoine ancien.

 

Le projet envisagé s’inscrivait dans deux démarches différentes et s’est réalisé en deux phases :

  • Réhabilitation de l’abri métallique recouvrant et protégeant les fouilles des intempéries en permettant d’avoir une vision globale d’un site archéologique dégagé dans sa presque totalité.
  • Rapprochement de la clôture près des fouilles, révision et correction des panneaux disposés le long pour que les visiteurs occasionnels et de passage puissent découvrir ce
  • site en l’absence de guide.
  • Mise en place d’un parking et d’une aire de repos.

 

  • Création d’un véritable musée de site où sera exposée, de façon pédagogique : la période préhistorique concernée en la replaçant dans le contexte de l’évolution de l’Homme, les résultats des fouilles, les techniques de fouilles, les maquettes explicitant l’histoire des monuments et de ceux qui les ont construits et utilisés.
  • Mise en place d’une bibliothèque et d’une librairie.
  • Création d’un cheminement piéton autour du site permettant une visite sans guide

 

Les travaux, comportant un local d’exposition, des sanitaires et un local de rangement, se sont déroulés dans le courant de l’année 2015 et le site archéologique, rebaptisé « Musée des Mégalithes de Changé » a été inauguré le 19 septembre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objectifs / public visé
L’objectif du musée est de pouvoir accueillir simultanément un groupe d’environ 30 personnes. Le  déploiement  touristique  est  un  élément  essentiel  participant  au  développement  du  territoire intercommunal. Le patrimoine naturel est important de par la présence des vallées de l’Eure et de la Voise, mais aussi le site exceptionnel des Terrasses où la nature a repris ses droits sur le vestige historique.  Le patrimoine historique bâti n’est pas en reste, martelé à travers les temps par, le Moyen-âge avec la ferme de Boisricheux. La Renaissance avec le Château de Maintenon, puis la façade de la boulangerie de Saint-Piat, mais aussi l’aire industrielle du XIXème siècle avec la briquèterie de Saint-Piat et les nombreux moulins jalonnant ses cours d’eau.
Afin de permettre aux générations futures de mieux comprendre leurs origines et l’histoire de ce territoire, la communauté de communes s’attache à développer une politique de valorisation de son patrimoine historique et culturel.
Ce projet est à destination de tous publics, car l’objectif de la démarche de valorisation se dit « en double lecture ».
-En  protégeant  le  site  d’une  clôture,  parsemée  de  panneaux  informatifs  et  éducatifs,  le  randonneur,  le vététiste ou le touriste de passage pourront apprendre à connaître les lieux.
-Ensuite, les groupes scolaires et d’autres âges, pourront visiter le site avec un guide et apprendre la technique archéologique grâce à un caisson de fouilles. Leur visite sera agrémentée par un musée de site illustrant, par des maquettes, de nombreux documents et des plans, le travail des archéologues.

Mode de fonctionnement
Mise à disposition du musée des Mégalithes de Changé au Comité d’Étude, de Documentation et de Sauvegarde de la Nature (CEDSN) afin de lui donner ce site en gestion, notamment pour l’organisation des visites.
Le CEDSN étant effectivement à l’origine de l’exploitation et de la découverte des vestiges de ce site, il est apparu naturel qu’il en conserve la maîtrise.

site http://www.cael28.org/pages%20CAEL/cedsn.html