Le schéma de cohérence territorial (SCOT) du canton de Maintenon

C’est un document d’urbanisme qui fixe à l’échelle du canton, les orientations fondamentales de l’organisation du territoire.
Par délibération du 30 mai 2007, le syndicat intercommunal qui pilote ce SCOT a décidé d’engager une procédure de révision de l’ancien schéma directeur, valant SCOT ,qui fut approuvé il ya dix ans en juillet 1998.

Le 16 avril 2009, les délégués syndicaux ont franchi la première étape.Ils ont validé deux documents : le diagnostic stratégique et l’état initial de l’environnement. Le projet d’aménagement et de développement durable(PRDD) et le document d’orientations générales (DOG) sont au menu de leurs travaux dans les mois à venir.

Il est également prévu pour l’information du public des panneaux d’exposition et un bulletin spécial SCOT.

La communauté de communes appartient au syndicat intercommunal d’étude et de programmation du canton de Maintenon. Ce syndicat a défini en juillet 1998, le Schéma Directeur du canton de Maintenon transformé en décembre 2000 en Schéma de Cohérence Territorial du canton de Maintenon. Ce document opposable au tiers, constitue le document de référence et une réponse aux enjeux socio-économiques du territoire. Un schéma de cohérence territorial a pour objet la recherche de l’équilibre et de la mise en valeur socio-économique d’un territoire. Ainsi un SCOT tend à équilibrer les territoires composant le secteur géographique considéré et à fédérer ainsi de manière cohérente, l’habitat et les activités autour du bassin de vie.

Le SCOT de Maintenon a déterminé 3 pôles relativement homogènes sur le canton :

  • le pôle de Maintenon, avec 9 communes, représente plus de 11 500 habitants.
  • le pôle d’Epernon, avec 5 communes, représente plus de 11 000 habitants.
  • le pôle de Gallardon, avec 6 communes, représente plus de 7 500 habitants.


Artisans_commercants.jpgL’aménagement sur l’ensemble du territoire peut se décliner selon 6 principes généraux :

 

  • organiser et maîtriser l'urbanisation
  • rendre le canton économiquement attractif
  • préserver et mettre en valeur les milieux agricoles et naturels
  • améliorer les moyens de communications
  • développer des équipements pour répondre aux besoins futurs
  • soutenir le développement potentiel du tourisme et la préservation du patrimoine culturel.