Saint-Laurent-la-Gâtine

Description de votre commune

Commune constituée de 3 hameaux : Boissy - l'Aumône, Saint-Laurent

Habitants : les saint-laurentains / Population : 462 habitants / Nombre de foyers : 222 / Superficie : 677 hectares / Altitude 135 mètres.

Trouvailles de monnaies romaines. Château à Boissy du XVème siècle, Pigeonnier à l’Aumône. Eglise du XIIème siècle à Saint Laurent. (d’après le guide complet des communes d’Eure-et-Loir par Deslogis-Lacostes)

Dès l’époque de la pierre taillée, des hommes encore sauvages, parcoururent le site de notre commune. A l’époque de la pierre polie, les hommes se fixèrent dans les huttes en bois et se consacrèrent à la culture et à l’élevage de façon assez rudimentaire. Il y a environ 5000 ans, des hommes plus évolués ayant une certaine religiosité, s’exprimèrent par l’édification de mégalithes, menhirs ou dolmens. Au temps de la Gaule romaine, les Carnutes, ces gaulois du pays chartrain laissèrent leur trace sur le territoire de la commune sous la forme d’une voie romaine. 

Origine des noms de nos hameaux :

L’Aumône: ce mot a pour origine le mot grec «eleêmosunê», qui signifie «pitié». Mais il est pris ici dans une autre appellation du moyen-âge : «terre affectée à un établissement religieux». En effet, l’Aumône doit son nom à une dépendance de l’Abbaye de Coulombs. Le nom d’origine était Baudeval : c’est encore le nom de la petite rivière qui traverse son territoire. (de «baldo» : audacieux et de «vallis» : vallée). Le hameau s’est appelé successivement l’Aumône de Coulombs, puis l’Aumône des Champs et enfin l’Aumône.

Boissy: cette appellation vient, comme il est attesté dès l’an 949, du latin «buxetum» qui signifie «bosquet». C’est l’indication d’un lieu boisé. Le village s’est longtemps appelé «Boissy-le-Sec», car les puits y étaient souvent à sec à la fin de l’été.

Saint-Laurent-la-Gâtine : il y a en France une centaine de localités qui portent le nom de Saint-Laurent. Dans un acte de 1068, le hameau est appelé en latin «Sanctus Laurentius in gastina». Notre village s’est appelé Saint-Laurent-de-la-Gâtine avant de prendre par contraction son nom actuel. Gâtine qui s’écrivait autrefois «gastine» est un dérivé de «gast» qui, en ancien français, signifiait «terre inculte ou terre en friche».

L’Aumône de Baudeval et Saint-Laurent doivent leur existence à l’Abbaye de Coulombs.

Information pratique

Mairie - 1 Place de Saint Pôl, 28210 Saint-Laurent-la-Gâtine
Téléphone : 02 37 38 23 43
sllg@wanadoo.fr
Visitez notre site internet !

Horaires d'ouverture

Le secretariat de la mairie est ouverte :

Mardi de 15h30 à 18h30

Samedi de 10h à 12h

Territoire

Portes Euréliennes

d'île-de-France

c'est
39
communes
  • Aunay-sous-Auneau
  • Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
  • Bailleau-Armenonville
  • Béville-le-Comte
  • Bréchamps
  • Châtenay
  • Chaudon
  • Coulombs
  • Croisilles
  • Droue-sur-Drouette
  • Ecrosnes
  • Epernon
  • Faverolles
  • Gallardon
  • Gas
  • Hanches
  • La Chapelle-d'Aunainville
  • Le Gué-de-Longroi
  • Les Pinthières
  • Léthuin
  • Levainville
  • Lormaye
  • Maisons
  • Mévoisins
  • Mondonville-St-Jean
  • Morainville
  • Néron
  • Nogent-le-Roi
  • Pierres
  • Senantes
  • Soulaires
  • Saint-Laurent-la-Gâtine
  • Saint-Lucien
  • Saint-Martin-de-Nigelles
  • Saint-Piat
  • Vierville
  • Villiers-le-Morhier
  • Yermenonville
  • Ymeray

Yvelines