La communauté de communes

Les Portes Euréliennes d'Île-de-France

Une nouvelle histoire à écrire ensemble...

L’arrêté préfectoral du 23 novembre 2016 prononce officiellement la création de la communauté de communes  des Portes Euréliennes d’Île-de-France au 1er janvier 2017.
Cette nouvelle entité est issue de la fusion des communautés de communes de la Beauce Alnéloise, des Quatre Vallées, des Terrasses et Vallées de Maintenon, du Val Drouette, du Val de Voise. Cinq bourgs centres existent sur ce territoire : Auneau-Bleury-Saint-Symphorien, Épernon, Gallardon, Pierres et Nogent-le-Roi.
Son nom « Portes Euréliennes d’Île-de-France » associe deux éléments importants à savoir les termes « Portes Euréliennes », d’une part et « Île-de-France » d’autre part. Quoi de mieux que ces termes pour permettre à tout un chacun de la connaître, la situer et la reconnaître ?
Portes Euréliennes : eurélien(ne) est l’adjectif relatif au département d’Eure-et-Loir permettant de situer le territoire communautaire sur la carte de France,
D’Île-de-France : la référence à l’Île-de-France permet quant à elle de mettre en valeur la proximité du territoire communautaire avec la grande couronne parisienne.

Un périmètre consolidé

Le périmètre de la communauté de communes des Portes Euréliennes d’Île-de-France nouvellement créée correspond à celui inscrit au Schéma Départemental de Coopération Intercommunale proposé par le Préfet et approuvé majoritairement par les territoires qui la composent. Par l’arrêté du 6 juillet 2017, ce périmètre s’est trouvé réduit avec la sortie des communes de Bouglainval, Chartainvilliers, Houx, Maintenon, Champseru, Moinville-la-Jeulin, Oinville-sous-Auneau, Saint-Légerdes-Aubées, Santeuil, Denonville, Umpeau et Roinville-sous-Auneau au 1er janvier 2018 à la communauté d’agglomération de Chartres Métropole. Au 1er janvier 2018 également, par l’arrêté du 16 octobre 2017, les communes d’Ardelu, Garancières-en-Beauce, Sainville et Oysonville rejoignent la communauté de communes Cœur de Beauce.

 

Ses activités sur le territoire
La communauté de communes des Portes Euréliennes d’Île-de-France est dotée de l’ensemble des compétences des 5 anciennes communautés de communes qui la composent, et de trois syndicats qui ont été dissous : le Smep, le Sirmatcom et le syndicat intercommunal pour la réalisation et la gestion d’une aire d’accueil des gens du voyage. Elle souhaite poursuivre les projets et actions entrepris avant la fusion et conserver le même niveau de service pour  l’ensemble de sa population. Les services enfance jeunesse existent sur l’ensemble du territoire. La fibre optique est également en cours de déploiement sur la plupart des secteurs. De nombreux autres services sont du ressort de la communauté : un aérodrome, des parkings à la gare d’Épernon, une école de musique et de danse, une cuisine centrale, des agences postales intercommunales, un Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC), une piscine inter communale, un centre aquatique…
La communauté de communes des Portes Euréliennes d’Île-de-France gère désormais l’ensemble des zones d’activités et souhaite maintenir sa politique d’accueil des entreprises et de soutien à l’emploi.

 

L’organisation des services
Le fonctionnement de la communauté repose au travers de services administratifs avec des fonctions dites « supports » implantées au siège social : les  services de gestion générale tels que les ressources humaines, le juridique et l’administratif, la comptabilité, les finances, le développement économique…
Des pôles annexes de proximité continuent de recevoir le public dans les lieux habituels précédant la fusion sur chacun des territoires.


 

SIÈGE SOCIAL OÙ SONT REGROUPÉS CES SERVICES
COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PORTES EURÉLIENNES D’ÎLE-DE-FRANCE
6, place Aristide Briand
28230 Épernon
Tél. : 02 37 83 49 33
Fax : 02 37 83 73 90
Mail: contact@porteseureliennesidf.fr

Territoire

Portes Euréliennes

d'île-de-France

c'est
39
communes
  • Aunay-sous-Auneau
  • Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
  • Bailleau-Armenonville
  • Béville-le-Comte
  • Bréchamps
  • Châtenay
  • Chaudon
  • Coulombs
  • Croisilles
  • Droue-sur-Drouette
  • Ecrosnes
  • Epernon
  • Faverolles
  • Gallardon
  • Gas
  • Hanches
  • La Chapelle-d'Aunainville
  • Le Gué-de-Longroi
  • Les Pinthières
  • Léthuin
  • Levainville
  • Lormaye
  • Maisons
  • Mévoisins
  • Mondonville-St-Jean
  • Morainville
  • Néron
  • Nogent-le-Roi
  • Pierres
  • Senantes
  • Soulaires
  • Saint-Laurent-la-Gâtine
  • Saint-Lucien
  • Saint-Martin-de-Nigelles
  • Saint-Piat
  • Vierville
  • Villiers-le-Morhier
  • Yermenonville
  • Ymeray

Yvelines